Couteaux d'artisans N à Z

Retour vers Les couteaux

Nous retenons dans cette page les artisans qui produisent essentiellement des pièces uniques, même si cette pièce est quelquefois reproduite, mais toujours avec des variantes en particulier sur la nature des matériaux et les finitions.

Jean-Henri Pagnon, atelier JHP, Le Morta

Système à virole.

Lame en XC75.

Manche en morta, bois de chêne fossilisé dans les marais de Briére.

Le morta présente une couleur noire très uniforme.

Jean-Henri Pagnon, atelier JHP, Le Morta

Couteau fermé.

Des inserts en ivoire de mammouth mettent en valeur le noir du morta.

Le talon a été décoré avec une piéce en argent 50 centimes 1913.

Jean-Henri Pagnon, atelier JHP, Le Morta

Vue sur la virole qui présente un blocage ouvert ou fermé.

Noter le discret guillochage sur le dos de la lame.

Eric Parmentier, Le Dodu

Système cran plat.

Lame acier N690, finition satinée.

Platines inox finition poli mirroir, ressort acier satiné.

Plaquettes en loupe d'amboine.

Eric Parmentier, Le Dodu

Le même fermé.

Eric Parmentier, Explorateur

Système à piston amorti, un ressort pousse un curseur qui vient bloquer le talon de la lame.

Lame en niolox (acier contenant du niobium), platines acier.

Plaquettes en Red Wood (séquoïa) de texture étonnante.

Eric Parmentier, Explorateur

Couteau fermé.

Noter le curseur qui débloque l'ouverture ou la fermeture du couteau.

Apprécier la texture du bois.

La lame a subi trois traitements successifs: microbillage, sablage et brossage en long.

Eric Parmentier, Explorateur

De dos, on voit le piston contenant le ressort qui pousse le curseur qui bloque la lame.

Eric Parmentier, Urbanica Grande

Système piémontais.

Lame acier N690, montage sur rondelles en bronze. Finition microbillée.

Manche en tôle d'acier replié (axe vertical à l'arriére du manche).

Plaquettes en loupe d'eucalyptus.

Eric Parmentier, Urbanica Grande

Le même fermé.

Noter l'importante lentille, utilisée pour l'ouverture du couteau et le blocage de la lame par le pouce couteau ouvert.

Eric Parmentier, Urbanica Grande

Détail de la loupe d'eucalyptus.

Eric Parmentier, Ripaille

Système cran plat.

Lame acier RWL34, issu de la technologie des poudres, finition microbillée.

Platines et ressort en acier, plaquettes en bouleau madré stabilisé.

Eric Parmentier, Ripaille

Couteau fermé, autre face.

Admirer la texture du bouleau madré.

Eric Parmentier, Ripaille

Les platines sont en acier poli mirroir, le ressort est satiné et porte un guillochage à l'arriére.

Eric Parmentier, Diabolo

Système Flex, à piston amorti.

Lame en Niolox, platines en titane, finition satinée.

Eric Parmentier, Diabolo

Le même fermé. Noter le curseur qui permet de libérer la lame.

Eric Parmentier, Diabolo

Vue de dessus, montrant le tube qui contient le piston et le ressort qui pousse le curseur de blocage de la lame.

Eric Parmentier, Frelon

Système à pompe arriére.

Lame acier SV30, platines en titane sculptées.

Eric Parmentier, Frelon

Le même fermé, coté clip.

Le clip est en acier.

Eric Parmentier, Frelon et Diabolo

Comparaison de mes deux Parmentier à platines titane.

Le système est différent: le Frelon étant un pompe arriére, le Diabolo un Flex.

Eric Parmentier, 1830

Système "à cylindre fendu".

Un piston transversal, poussé par un ressort appuyé sur l'autre face du couteau, bloque le couteau en position ouverte aussi bien que fermé.

La manipulation se fait en appuyant sur le bouton au desus de l'axe de la lame.

Lame en Niolox, manche d'une seule piéce en loupe de frêne stabilisé.

Eric Parmentier, 1830

Couteau fermé sur l'autre face.

On voit le ressort qui pousse le piston de blocage.

Apprécier le veinage de la loupe de frêne.

Eric Parmentier, 1830

Vue de dessus, manche d'une seule piéce de bois, guillochage partiel de la lame.

Eric Parmentier, 190, pour Berthier

Système cran plat.

Lame acier MOX27Co, finition microbillée.

Platines en inox poli, plaquettes en bouleau stabilisé teinté.

Eric Parmentier, 190, pour Berthier

Couteau fermé.

Ce couteau a été fabriqué en 190 exemplaires pour commémorer les 190 ans de la coutellerie Berthier.

Le numéro de série est gravé à l'intérieur de la platine. mon exemplaire est le n° 4.

Eric Parmentier, 190, pour Berthier

Guillochage de la partie arriére du resort.

Le ressort est microbillé, les platines sont polies.

Eric Parmentier, Mandarin

Système deux clous.

Lame en Niolox, plein manche en bois de fer.

Ce couteau est inspiré d'un couteau traditionel chinois, d'où son nom!

Eric Parmentier, Mandarin

Couteau fermé.

La lame très large, reprise du modèle chinois, déborde largement du manche.

Eric Parmentier, Mandarin

Vue de dessus montrant bien que le manche est taillé dans une seule piéce de bois.

Eric Parmentier, Rotor

Système blocage à curseur. Le curseur se pousse vers l'avant pour bloquer la lame ouverte.

Lame RWL34, manche d'une seule piéce taillé dans une plaque épaisse de fibre de carbone.

Eric Parmentier, Rotor

Le même fermé.

Le matériau utilisé pour le manche est celui utilisé pour les pales d'hélicoptére, d'où le nom du couteau.

Eric Parmentier, Rotor

Vue du dessus.

On voit les ailes débordantes du curseur et la continuité de la fibre de carbone.

Eric Parmentier, Gaillette

Système deux clous.

Lame Niolox, plein manche en loupe de frêne.

Eric Parmentier, Gaillette

Couteau fermé.

Eric Parmentier, Gaillette

Vue de dos.

Le manche est taillé dans un seul quillon de bois.

Eric Parmentier, Harpon

Système cran plat.

Lame damas carbone forgée par Maître Eric en personne!

Platines acier Z20C13, plaquettes en os ayant séjourné en riviére, montées sur intercalaire noir.

Eric Parmentier, Harpon

Couteau fermé.

Eric Parmentier, Harpon

Vue de la lame damas à tranchant rapporté.

Le damas est composé de 15N20 et de 90MCV8, le tranchant est en 90MCV8.

La texture est donnée par une série de six traitements successifs! Le résultat est superbe.

Eric Parmentier, Dériveur

Système piston amorti.

Lame acier 14C28N, platines acier.

Plaquettes en fibre de carbone avec fils de cuivre.

Eric Parmentier, Dériveur

Couteau fermé.

On voit sur le dessus du manche le curseur de déblocage de la lame.

Noter aussi les fils de cuivre tissés avec la fibre de carbone.

Eric Parmentier, Dériveur

Vue de dessus mettant en évidence le cylindre contenant le ressort.

Le curseur est poussé en avant par ce ressort et doit être tiré vers l'arriére pour libérer la lame.

Eric Parmentier, Robusto

Système Flex, à piston amorti.

Lame damas celtique de Dirk Bourguignon dont le motif reprend le symbole du poisson de la signature d'Eric.

Platines acier, plaquettes en ivoire de mammouth.

Eric Parmentier, Robusto

Couteau fermé, autre face.

Noter le curseur de déblocage au dessus de l'axe de lame.

Le damas est composé de 90MCV8, de 15N20 et de nickel.

Eric Parmentier, Robusto

Vue de dessus, montrant le cylindre contenant le ressort.

Eric Parmentier, Hussard

Système "à levier", encore un nouveau système inventé par Eric!

Lame inox 14C28, platines acier, plaquettes en bois d'un olivier de plus de 400 ans.

Eric Parmentier, Hussard

Couteau ferme, on voit sur le dessus de la lame l'encoche qui sert au blocage dans le cran du levier.

Admirez le veinage du bois d'olivier.

Eric Parmentier, Hussard

Couteau ouvert, de dessus.

Le levier est engagé dans l'encoche.

Eric Parmentier, Hussard

Couteau fermé, vu de dessus.

Eric Parmentier, Hussard

Détail du levier: il est fixé aux platines par deux tenonsqui les traversent.

Eric Parmentier, Hussard

Couteau en cours d'ouverture, le levier est soulevé et va retomber dans l'encoche au dos de la lame.

Eric Parmentier, City

Système cran plat.

Lame en Niolox, platines acier, plaquettes en bois de fer.

Eric Parmentier, City

Couteau fermé.

Eric Parmentier, City

Couteau vu de dos.

Guillochage de la partie arriére du ressort.

Patt, Rigolo

Système cran plat.

Petit couteau de type greffoir.

Lame sandwich à coeur en 135Cr3 et flancs en vieux fer, trempe à l'eau.

Platines en Z40, plaquettes en bois de cerisier français.

Patt, Rigolo

Couteau fermé.

Patt, Rigolo

Détail du vieux fer, l'acier de coupe est à peine visible, en bas de la lame.

Patt, Gildas

Système cran plat.

Lame sandwich dont le coeur est en 135Cr3 et les flancs en vieux fer provenant de bandages de roues de charette.

Platines acier, plaquettes en ébène avec clous en laiton.

Patt, Gildas

Le même fermé.

Christian Penot

Système pompe arriére.

Lame damas mosaïque, platines titane.

Mitre sculptée en fer pur, plaquettes en ivoire de mammouth sculpté.

Christian Penot

Le même fermé. Apprécier la finesse du travail sur l'ivoire.

Christian Penot

Vue du dessus, guillochage des platines en titane et du ressort.

Christian Penot, Laguiole 130

Système à pompe.

Grand laguiole, lame damas mosaïque, platines titane anodisé bleu, mitres en damas mosaïque, plaquettes en ivoire de mammouth.

Christian Penot, Laguiole 130

Le même fermé.

Admirez le détail de la mosaïque des mitres: remarquez deux visages et deux étoiles.

Christian Penot, Laguiole 130

La mouche et le bouton de la pompe comportent un élément représentant le masque vu sur les mitres.

La fausse piéce est dans le même damas. Les platines en titane sont bien sur guillochées!

Christian Penot, Comète

Système pompe arriére.

Lame damas mosaïque à tranchant rapporté.

Platines en titane anodisé bleu, plaquettes en corne de buffle avec inserts en lapis lazuli, corail et écaille de tortue.

Mitre en météorite Gibéon.

Christian Penot, Comète

Autre face du couteau.

Christian Penot, Comète

Vue rapprochée du damas de la lame et d'une mitre en météorite.

Il s'agit d'un fragment de la météorite Gibéon, tombée en Namibie à une époque préhistorique.

On voit bien les stries de Widmanstatten correspondant à la cristallisation du fer météorique.

Christian Penot, Comète

Vue de dessous montrant les platines en titane anodisé bleu, guillochées.

Le ressort de la pompe est aussi en damas.

Christian Penot, Comète

Insert de lapis lazuli symbolisant la Terre venant eclipser le Soleil en écaille de tortue montée sur feuille d'or.

Christian Penot, Comète

L'autre face présente un insert de corail symbolisant la planète Mars, venant toujours éclipser le Soleil!

Christian Penot, Le Savane

Système side lock, le ressort est en fait une languette d'acier encastrée dans la platine en titane.

Lame damas mosaïque à tranchant rapporté, lui même en damas mosaïque.

Platines guillochées en titane anodisé bleu.

Plaquettes en corne de buffle noir avec inserts en ivoire de mammouth.

Christian Penot, Le Savane

Couteau fermé.

Les plaquettes sont très finement polies.

Noter la précision de la mise en place des inserts en ivoire (découpe numérique).

Christian Penot, Le Savane

Vue de dessus montrant le guillochage des platines titane.

Il n'y a pas de fausse piéce.

Bertrand Perrier, La Force du Feu, Mozetta sarde

Système deux clous

Lame forgée XC75, polie mirroir.

Platines laiton, fausse piéce XC75.

Plaquettes en buffle noir d'Afrique.

Montage par rivets laiton.

Bertrand Perrier, La Force du Feu, Mozetta sarde

Couteau fermé.

Ce couteau est une réplique d'un couteau sarde traditionel par un forgeron français.

Bertrand Perrier, La Force du Feu, Mozetta sarde

Vue de dessus.

On voit les platines laiton et la fausse piéce en XC75.

Fred Perrin, mini balisong

Lame acier D2, manche en micarta noir.

Guy Pogetti, Sanjo

Système liner lock.

Lame en sandinox (sandwich à coeur en C130 et flancs en inox 316) montée sur roulement à billes CcBearing.

Platines en titane, plaquettes en hêtre échauffé stabilisé.

Le nom de ce couteau d'inspiration très japonaise est celui d'un empereur du Japon.

Guy Pogetti, Sanjo

Couteau fermé.

L'ouverture se fait au moyen du petit flipper, la lame n'étant pas accessible..

Admirez la superbe texture du hêtre échauffé.

L'échauffure est une altération cryptogamique de la bille de bois avant son débit.

Guy Pogetti, Sanjo

Vue rapprochée de la lame.

Le liseré noir en bordure de l'inox pourrait faire penser à la présence d'une couche intermédiaire. Il résulte en fait de la migration du carbone du C130 vers l'inox 316 lors de la soudure de ces deux aciers.

David Ponson, laguiole droit

Système cran forcé.

Il s'agit d'une reprise moderne et luxueuse des premiers laguioles à manche droit en bec de corbin.

Lame en acier moders RWJ34, platines en maillechort, plaquettes en ivoire.

Contrairement aux anciens laguioles, un poncetage empêche la lame de claquer sur le ressort.

David Ponson, laguiole droit

Couteau fermé.

Les clous d'axe de la lame et de fixation des plaquettes sontés à molleton sur rosettes en laiton encastrés.

Les clous du décor sont en maillechort.

David Ponson, laguiole droit

Apprécier le guillochage très moderne limité aux platines en maillechort.

Ce décor très moderne contraste avec la ligne ancienne du couteau.

La mouche lisse, sans décor, correspond bien aux laguioles anciens, cette mouche ne s'étant transformée en abeille que plus tard, vers 1909!

David Ponson contre Calmels

Contraste entre la ligne très épurée de l'ancien laguiole et celle plus sinueuse du laguiole contemporain.

David Ponson contre Calmels

Ce contraste se retrouve couteaux fermés.

Le manche en bec de corbin est le lointain ancêtre du manche de navaja du laguiole actuel.

Les décors sur plaquettes est différent, David Ponson ayant remplacé la croix traditionelle par un ovale.

David Ponson contre Calmels

Et que dire du contraste entre les guillochages et les abeilles?

David Ponson, Serge Vieira

Trés élégante pochette dont la découpe est adaptée à la forme de la mitre oblique qui apparait.

David Ponson, Serge Vieira

Système cran forcé.

Lame en 12C27, manche en fibre de carbone, sans platines.

La mitre arriére est en fait solidaire du ressort.

Montage à molletons.

David Ponson, Serge Vieira

Couteau fermé.

Il s'agit de la version pliante d'un couteau de table conçu par David Ponson pour le restaurateur Serge Vieira, Bocuse d'Or 2005.

François Queneuil, Diéppois

Système cran forcé.

Ce couteau a été créé en 2002 par Philippe Fihue.

Lame acier inox Z70, émouture creuse, platines inox, ressort en Z20.

Plaquettes en os de mammouth monté sur intercalaire rouge.

François Queneuil, Diéppois

Sur le couteau fermé on reconnait clairement la forme du manche qui représente un poisson, en hommage à l'activité principale du port de Dieppe, la pèche.

François Queneuil, Diéppois

Dos du couteau montrant un guillochage partiel des platines.

Le dos de la lame est poli, les platines et le ressort sainés.

Noter l'intercalaire rouge entre platines et os de mammouth.

François Queneuil, Diéppois

Système cran forcé.

Mêmes caractéristiques que ci dessus, mais absence de plaquettes.

Les platines sont décorées de fines gravures simulant les écailles du poisson.

François Queneuil, Diéppois

Couteau fermé, le symbole du poisson est évident.

François Queneuil, Diéppois

Vue rapprochée de la lame portant le poinçon "Le Diéppois" et du manche décoré de fines gravures.

François Queneuil, Corniciulu

Système à deux clous.

Un normand visite la Corse!

Lame damas, manche en pointe de corne de bélier.

Ce couteau ne présente aucune sécurité à la fermeture et ne peut être utilisé que pour une coupe franche.

Riboni, Lupo

Système liner lock.

Lame damas révélée en brun, platines et plaquettes en titane anodisé bleu.

Travail de scrimshaw sur titane anodisé par Amatori.

Francesco Amatori, Lupo

Fabuleux scrimshaw sur titane anodisé par Francesco Amatori.

Yann Régibier, La Huppe

Système piémontais.

Lame acier XC75, trempe sélective, finition satinée.

Platines en laiton martelé, plaquettes en loupe de goupi.

Yann Régibier, La Huppe

Couteau fermé, noter l'importance de la lentille.

Le goupi est un bois guyanais appellé localement "bois caca", du fait de l'odeur lors du travail sur le bois frai! Heureusement, le bois sec est inodore!

Yann Régibier, La Huppe

Couteau vu de dessus, noter le guillochage des platines, de la fausse piéce et de la lame. Ce guillochage se retrouve aussi à l'intérieur de la fausse piéce.

Takeshi Saji, Higonokami

Système piémontais un clou.

Lame en aogami (blue paper steel) avec flancs en feuilleté acier, cuivre et laiton.

Manche en tôle repliée en feuilleté acier cuivre laiton.

Takeshi Saji, Higonokami

Couteau fermé, mettant en évidence la forte lentille.

Takeshi Saji, Higonokami

Détail de la lame et signature de Takeshi Saji.

Mike Sanders

Système frame lock.

Lame damas, platines en titane anodisé décorées par fraisage aprés anodisation.

Mike Sanders

Couteau fermé.

Mike Sanders

Autre face présentant le clip en titane. Cette face arriére et aussi décorée par fraisages.

Thierry Savidan, Ibiza

Système liner lock.

Lame en acier RWL34, émouture creuse, axe vissé.

Platines en titane anodisé gris, plaquettes vissées en loupe de bois de fer, finition satinée.

Thierry Savidan, Ibiza

Couteau fermé, appréciez la superbe texture de la loupe de bois de fer.

Thierry Savidan, Ibiza

Vue de dessus, noter l'absence d'intercalaire entre platines, celles ci étant reliées par quatre tubes seulement, afin d'alléger le couteau.

Thierry Savidan, FreeCzen 2009

Superbe packaging!

Le logo NeoCzen rappelle que ce couteau est le résultat d'un projet lancé en mai 2009 sur le forum NeoCzen. Le projet a été pris en charge par Thierry, les 85 couteaux commandés par les membres du forum ont été livrés en juillet 2011!

Thierry Savidan, FreeCzen 2009

L'emballage comporte une pochette en cuir avec le logo du forum.

Thierry Savidan, FreeCzen 2009

Système deux clous.

Lame RWL34, émouture plate, finition satinée, montage sur rondelles téflon, axe vissé.

Platines en alu anodisé noir, fausse piéce en acier inox.

Visserie noire.

Thierry Savidan, FreeCzen 2009

Couteau fermé.

Noter la découpe dans la lentille qui renvoit à celle dans les platines en alu.

Thierry Savidan, FreeCzen 2009

Vue de dessus.

Le projet initial prévoyait une fausse piéce en aluminium anodisé orange.

Des considérations de fiabilité du vissage ont conduit Thierry à remplacer l'aluminium par de l'inox.

Nous y avons gagné en solidité mais perdu le contraste de couleur!

Thierry Savidan, FreeCzen 2009

Marquage TS à l'intérieur de la platine en alu.

Photo empruntée à Opiwan sur le forum NeoCzen.

Mike Skellern

Système liner lock.

Platines en G10, dont l'une est doublée par le liner en titane.

Mike Skellern

Couteau fermé.

Mike Skellern est un coutelier sud africain.

Jean Pierre Suchéras, T3 Actilam custom n° 32

Système T3

Le T3 est issu d'une collaboration entre JP Suchéras et Pascal Jodas.

La principale particularité est un système de blocage de la lame par un ressort torsadé qui se déforme verticalement à l'ouverture et horizontalement à la fermeture du couteau.

Lame forgée en inox X50CrMoV15N, trempe cryogénique, émouture plate.

Platines et ressort en inox 420 trempé.

Jean Pierre Suchéras, T3 Actilam custom n° 32

Autre face du couteau fermé.

Plaquettes en oosik (os pénien de morse!)

Le clip, qui n'existe que sur la version custon, fait partie du ressort.

Le n° 32 est poinçonné à l'intérieur du ressort,vers le talon du couteau.

Jean Pierre Suchéras, T3 Actilam custom n° 32

Vu de dessus du couteau ouvert.

Le tenon engagé dans la découpe de la mouche fait partie de la lame. C'est ce qui assure le blocage couteau ouvert.

Des usinage coniques assurent la reprise de tout jeu d'usure.

Jean Pierre Suchéras, T3 Actilam custom n° 32

Détail du ressort et de la mouche, couteau fermé.

Jean Pierre Suchéras, T3 Actilam custom n° 32

Couteau en cours d'ouverture, le tenon soulève la mouche, avec jeu vertical du ressort torsadé.

Jean Pierre Suchéras, T3 Actilam custom n° 32

Couteau ouvert, le tenon est engagé dans la découpe de la mouche. Celle ci est retombée sur les platines.

Jean Pierre Suchéras, T3 Actilam custom n° 32

Pour fermer le couteau, il faut pousser latéralement sur la mouche pour dégager le tenon.

Jean Pierre Suchéras, T3 Actilam custom n° 32

Le ressort est déformé transversalement et le tenon glisse le long de la mouche, sans la soulever.

Jean Pierre Suchéras, T3 Actilam custom n° 32

Couteau en cours de fermeture, le ressort n'est pas soulevé.

Noter la vis d'axe de la lame largement dimensionnée et nécesitant une clef particuliére.

Totem2H, pliant nordique

Système pompe arriére.

Lame sandwich, coeur C130, flancs en damas nickel pur et XC75.

Platines inox, plaquettes en ébène du Mozambique.

Totem2H, pliant nordique

Le même fermé, apprécier le travail sur les têtes de vis!

Totem2H, pliant nordique

Couteau ouvert, vu de dessus.

On voit bien la structure du sandwich de la lame.

Mikael Trocherie, Gracile

Système deux clous.

Lame acier XC75.

Plein manche en bois d'olivier.

Ce couteau ne pése que 29 grammes pour une longueur de 20 cm ouvert!

Mikael Trocherie, Gracile

Le même fermé.

Apprécier le guillochage de la lame et le veinage de l'olivier.

Alain Valette, Eclat 14-2006

Système à friction, le couteau s'ouvre par appui sur le talon de la lame formant flipper.

Lame inoc 12C27, finition polie, montage sur rondelles.

Platines en titane anodisé, intercalaire acier.

Alain Valette, Eclat 14-2006

Couteau fermé.

La décoration consiste en un ensemble de fils d'argent tréssé qui donne l'impression d'un paquet ficelé.

Un fil d'argent est inséré dans la longueur de la baguette en acier appliquée sur la platine en titane.

Alain Valette, Eclat 14-2006

Signature d'Alain Valette sur la lame et détail de la décoration gravée dans l'acier et le titane.

Noter le travail de ciselure des têtes de vis.

Alain Valette, Eclat 14-2006

Détail de la décoration de l'arriére du manche.

Alain Valette, Eclat 14-2006

Gravures sur le dessus de la lame!

Alain Valette, Eclat 9-2008

Système à friction.

Le couteau s'ouvre par appui sur le talon de la lame formant flipper.

Lame inox 12C27, finition polie, montage sur rondelles. Insert de nacre au dessus du talon.

Platines en titane partiellement anodisé, intercalaire acier.

Alain Valette, Eclat 9-2008

Le même fermé, on voit l'ensemble des élèments décoratifs.

Applique de plaquettes en damas, fils de maillechort, billes serties.

Anodisation partielle du titane.

Insert de nacre en tenon mortaise dans le talon de la lame sur la partie formant flipper d'ouverture.

Alain Valette, Eclat 9-2008

Détail de la décoration arriére.

Les barres de maillechort sont maintenues par les plaquettes en damas vissées sur la platine.

On voit les points de sertissage des billes sur l'intercalaire.

Les têtes de vis sont travaillées.

Alain Valette, Eclat Carte mère, 2009

Système à friction.

Lame 12C27, platines titane anodisé, plaquettes en carte mêre d'ordinateur.

Alain Valette, Eclat Carte mère, 2009

Couteau fermé.

La piéce décorative en acier porte des micro-éléments informatiques sertis, elle présente aussi en gravure le tracé du circuit imprimé.

Alain Valette, Eclat Carte mère, 2009

Vue de dessus montrant des micro-composants sertis dans la fausse piéce.

Alain Valette, Eclat Carte mère, 2009

Vue de détail de la lame portant la signature d'Alain Valette et des gravures simulant la continuité du circuit imprimé sur la lame.

Admirez le sertissage des micro-composants et le travail sur la visserie.

Alain Valette, Mékilékon!

Système à friction.

L'aspect est celui d'un Eclat et on aurait tendane à appuyer sur l'ergot pour ouvrir ce couteau, mais ça ne marche pas!

Il s'agit en fait d'un Eclat inversé et le vrai sens de fonctionnement est celui où c'est la face en buis qui apparait.

Je ne sais pas si l'interjection qui en résulte (voir le nom du couteau!) s'adresse au couteau ou au coutelier!

Le modèle ci dessus est un prototype.

Lame en acier 12C27, platines en titane.

Alain Valette, Mékilékon!

Sur un véritable Eclat, la lame s'ouvrirait vers le bas!

Pour ne pas rester trop sobre, le coutelier a placé un insert en forme de croix du Languedoc en buis sur la face en satiné et vice versa!

Eu outre, chaque branche de la croix reçoit des billes en insert.

Alain Valette, Mékilékon!

Couteau ouvert, dans le sens normal de coupe.

Plaquette sur la "vraie face" en buis, et en satiné rubanné sur la "fausse face".

Alain Valette, Mékilékon! et Eclat

La courbure des manches est inversée!

Il faut aussi noter que du fait de la symétrie la lame du Mékilékon! a pris une forme Wharncliff.

Les deux couteaux sont présentés tranchant vers le bas.

Alain Valette, A.tension

Système cran forcé, à ressort externe.

Il s'agit du prototype II d'un nouveau couteau à système issu de l'imagination débordante d'Alain Valette.

Lame acier 12C27, platines en titane, plaquettes en fibre de carbone.

Alain Valette, A.tension

Le même fermé.

Dans un cran forcé le ressort est en intercalaire entre les platines, il est alors fixé en deux points.

Ici l'intercalaire est articulé sur l'axe en extrémité droite du manche.

La fonction ressort est assurée par deux ressorts, de part et d'autre du manche, à l'arriére.

L'effort de compression sur le talon de la lame est transmis par un cable d'acier qui circule sur des poulies fixées sur la visserie de l'axe de la lame.

Alain Valette, A.tension

On voit ici l'intercalaire soulevé par le talon de la lame et forcé sur celle ci par le le cable d'acier qui transmet la tension du ressort.

Cette tension peut d'ailleurs être renforcée en faisant passer le cable sur la poulie intermédiaire visible à droite sur la plaquette en fibre de carbone. En jouant sur les deux poulies auxilaires (une sur chaque coté du manche) on obtient trois niveaux de dureté du cran forcé!

Admirez par ailleurs le travail de ciselure sur la visserie et le bouchonage des platines en acier.

Alain Valette, Art-Chimède

Système "à manivelle"!

Ce couteau reprend la forme d'un Eclat, mais alors que ce couteau n'a pas de blocage, l'Art-Chimède comporte un système de blocage complexe et lent qui interdit tout usage impulsif!

Lame en inox 12C27, platines en titane anodisé, plaquettes épaisses en loupe de thuya.

Alain Valette, Art-Chimède

Couteau fermé, on retrouve bien la silhouette de l'Eclat.

On ne peut cependant ouvrir ce couteau comme on le ferait sur un Eclat, la poussée sur le talon de la lame reste sans effet. On avait déjà vu ça sur le Mékilékon!, mais ici rien n'y fait!

La piéce en acier bouchonnée au niveau de l'axe de la lame provoque cependant une question.

Alain Valette, Art-Chimède

En regardant le couteau par le dessus on apperçoit sur le manche une vis à six pans creux et des indications de sens de rotation O et F.

On voit aussi sur le talon de la lame une vis. A quoi peut-elle bien servir?

Alain Valette, Art-Chimède

C'est sur la vis du manche qu'on peut insérer l'extrémité de la manivelle fournie avec le couteau!

Elle agit alors sur une vis sans fin (merci Archimède!) qui entraine un pignon solidaire de la lame et ouvre le couteau. Ce pignon est solidarisé à la lame par la vis sur le talon de la lame, visible sur la photo précédente. Le mécanisme est masqué par la piéce bouchonnée.

Mais il ne faut pas être pressé!

Alain Valette, Art-Chimède

Sur l'autre face du couteau la piéce en acier masque un logement qui recèle une clef qui peut être utilisée à la place de la manivelle! Cette clef est maintenue dans son logement par un aimant et un petit ressort en facilite l'extraction!

Comme toute piéce fabriquée par Alain, les faces de cette clef sont gravées.

Alain Valette, Art-Chimède

Couteau fermé, avec clef et manivelle.

Ce couteau est le prototype d'une nouvelle série.

Les piéces suivantes ont cependant été fournies sans la clef, avec seulement la manivelle. Il ne faut surtout pas la perdre, sinon adieu saucisson!

Alain Valette, Wanda

Wanda est le fruit d'un "duel amical" entre Alain Valette et Stéphane Espi. Ce duel lancé sur le forum NeoCzen consiste pour les deux couteliers en lice à réaliser un couteau dans l'esprit de ceux fabriqués par son adversaire, mais avec bien entendu sa touche personnelle!

Ici Alain s'est inspiré du PI6 de Stéphane (en bas). La forme globale du couteau est respectée. L'analogie Pi6 - pisces - poisson a "naturellement" conduit Alain à nommer son couteau Wanda!

Alain Valette, Wanda

Système piémontais.

Lame en T9mo, platines en maillechort, plaquettes en sheoak avec piéce rapportée en titane.

La lame présente un décor façon "Les dents de la mer"!

Alain Valette, Wanda

Couteau fermé.

La forme générale est bien celle du Pi6, mais Alain a bien entendu rajouté une baguette en titane, élément décoratif obligatoire de tout Eclat!

On devine sur le débors des platines un bouchonnage, grande spécialité d'Alain Valette.

Alain Valette, Wanda

Vue de dessus.

Alain Valette a réalisé sur le dessus du talon de la lame et l'extrémité de la fausse piéce, un guillochage simulant les nageoires du poisson.

Alain Valette, Wanda

Détail de la baguette en titane et de la fausse piéce, simulant la nageoire caudale du poisson!

Alain Valette, Wanda

Signature d'Alain Valette et rappel que la conception de ce couteau revient à Stéphane Espi.

Alain Valette, Wanda

Wanda dans son joli costume en cuir moulé par Daniel Portalès.

Alain Valette, Wanda

Wanda en piéces détachées.

Photo Alain Valette.

Alain Valette, Wanda

La face externe des platines en maillechort est bouchonnée, bien qu'elle soit en grande partie masquée par la plaquette en bois.

La face interne porte une gravure simulant l'arète du poisson.

Autant dire que sur le couteau assemblé ces détails sont à peine visibles!

Photo Alain Valette.

Valette Création, Le Béziers

Système à friction.

Ce couteau reprend la ligne générale de l'Eclat, il fait partie d'une petite série signée Valette Création, contrairement aux piéces ci dessus signées Alain Valette qui sont des piéces uniques.

La lame en acier 12C27 porte un motif découpé représentant la cathédrale St Nazaire et le Pont Vieux de Béziers.

Platines en acier, plaquettes en bois issu des platanes qui bordent le Canal du Midi.

Valette Création, Le Béziers

Même sur le couteau fermé on voit le motif symbolisant la ville de Béziers.

Appréciez le superbe motif du bois de platane.

Ce couteau est beaucoup plus sobre qu'un Eclat.

 

Valette Création, Le Béziers

Couteau ouvert vu du haut.

Noter le guillochage des platines.

J.P. Veysseyre, Laguiole

Système cran forcé.

Lame inox, platines laiton, mitre laiton, plaquettes en marquetterie de bois de rose et d'ébène.

Ressort guilloché, lame partiellement guillochée.

J.P. Veysseyre, Griffe pliante

Système pompe arriére.

Lame inox bronzée, mitres en inox, plaquettes en bois d'amourette.

Platines et ressort guillochés

J.P. Veysseyre

Système pompe avant.

Lame damas chaine à tranchant rapporté.

Platines acier, mitre avant en damas mosaïque, plaquettes en noyer.

Ressort guilloché.

J.P. Veysseyre

Système pompe arriére.

Lame damas à tranchant rapporté, platines acier, mitres avant en damas mosaïque.

Platines et ressort guillochés.

Plaquettes en bois de chevreuil. La plaquette avant est décorée par incrustation de feuilles de chêne en argent.

J.P. Veysseyre

Autre face du même couteau, montrant la superbe texture du stag non travaillé.

J.P. Veysseyre

Système cran forcé.

Lame damas à tranchant rapporté. Platines acier.

Mitre avant en damas mosaïque, plaquettes en pistachier.

J.P. Veysseyre, Stoïka

Système cran forcé, deux piéces.

Lame damas à tranchant rapporté, platines acier.

Mitres en damas mosaïque, plaquettes en corne de gazelle rehaussées d'une rosace en fil d'argent.

Il s'agit d'une reprise d'un couteau frabriqué par Cognet, à destination de l'Europe de l'Est.

J.P. Veysseyre, paire de Capucins

Système deux clous.

Paire de Capucins, lames damas forgées par J.P. Veysseyre, montées sur des manches en pointe de corne noire et blanche par Cognet.

Production spéciale pour le CICC, exemplaire n° 1 d'une série de 10.

J.P. Veysseyre, Charlois

Système cran forcé.

Version luxe d'un couteau traditionel français.

Lame damas, platines acier.

Mitres en damas mosaïque, plaquettes en ivoire montées par moletons sur rosettes noyées.

J.P. Veysseyre, Charlois

Couteau fermé.

J.P. Veysseyre, Charlois

Détail de la mitre arriére, en damas mosaïque.

Sur l'original les mitres étaient en acier!

J.P. Veysseyre

Système cran forcé.

Lame damas, à tranchant rapporté d'un autre damas, finition bronzée.

Platines acier guillochées, ressort gravé au burin, mitre en damas mosaïque.

Plaquettes en loupe de bois de fer de l'Arizona.

J.P. Veysseyre

Coutreau fermé, admirez la loupe de bois de fer.

J.P. Veysseyre

Détail de la gravure au burin du ressort.

Remarquez la signature JVP dans l'ovale, au milieu.

Voir le guillochage des platines.

J.P. Veysseyre, Douk Douk

Système cran plat.

Encore une collaboration Veysseyre - Cognet!

Damas XC75-nickel forgé par J.P. Veysseyre, pliage de la tôle du manche et de la bélière, assemblage final par Pierre Cognet.

J.P. Veysseyre, Douk Douk

Couteau fermé.

Douk Douk des villes, Douk Douk de brousse!

En bas, le Douk Douk classique, à manche en tôle repliée et décor floral à l'eau forte sur la lame, effigie du douk douk sur le manche.

Ce personnage masqué représente un esprit dans les cérémonies mélanésiennes. Sur ce modèle récent, la lame est en inox 440 alors que sur l'original créé en 1929 par Gaston Cognet, la lame était en acier carbone.

Le Douk Douk de luxe en damas ne reçoit par contre aucun marquage, mais il reprend toutes les caractéristiques géomètriques de l'original.

J.P. Veysseyre, Thiers à palanquille

Système à palanquille.

Il faut que le standard du "couteau de Thiers" soit bien ouvert pour permettre à ce superbe couteau d'arborer fiérement la marque T dans le damas mosaïque de ses mitres!

Lame damas, platines acier, mitres damas mosaïque, plaqtettes en ébène finement cloutée en laiton.

J.P. Veysseyre, Thiers à palanquille

Couteau fermé, admirer le travail de cloutage.

J.P. Veysseyre, Thiers à palanquille

Détail de la mitre en damas mosaïque portant la marque T et de la palanquille finement gravée.

J.P. Veysseyre

Système cran forcé.

Lame damas mosaïque 90MCV8 - ferronickel. Platines acier.

Mitres damas C50 - ferronickel.

Plaquettes en bois de cerf poli, teinté.

J.P. Veysseyre

Couteau fermé.

J.P. Veysseyre

Détail du damas de la lame.

J.P. Veysseyre

Damas des mitres.

J.P. Veysseyre

Gravure du ressort. Ce ressort est aminci vers l'arriére du couteau.

Guillochage des platines.

J.P. Veysseyre

Gravure sur le cul du couteau.

J.P. Veysseyre, Bouledogue

Système cran forcé, deux lames, un ressort.

Lame en acier 90MCV8, platines acier, mitres damas, plaquettes en bois de cerf.

J.P. Veysseyre, Bouledogue

Vue montrant les deux lames ouvertes.

J.P. Veysseyre, Bouledogue

Couteau fermé, admirez la texture du bois de cerf et le damas des mitres.

J.P. Veysseyre, Bouledogue

Guillochage des platines, gravure au burin du ressort.

C'est dans cette gravure qu'on lit la signature du coutelier.

J.P. Veysseyre, Bouledogue

En haut version américaine industrielle du bouledogue: Rough Rider Elephant toe-nail.

En bas la version artisanale de J.P. Veysseyre.

J.P. Veysseyre, Bouledogue

Couteaux ouverts on constate que la lame de la version américaine (fabriquée en Chine!) est plus courte et qu'elle présente une inclinaison disgracieuse.Ses plaquettes sont en os et les mitres en maillchort.

J.P. Veysseyre, Sommelier.

Multipiéces à cran forcé.

Une lame et un coupe capsule en damas K720 75-2C, mèche acier coulissante.

Platines acier, plaquettes en bois de fer.

Mitre centrale en damas nickel.

J.P. Veysseyre, Sommelier.

Lame et coupe capsule déployés.

Les plaquettes sont montées par rivets molletonnés, les axes des lames sont aussi molletonnés sur rosettes laiton.

J.P. Veysseyre, Sommelier.

Vue de dessus montrant la méche du tire-bouchon.

Cette méche occupe la totalité de la longueur du couteau.

Elle se déploie aprés coulissement vers la gauche.

J.P. Veysseyre, Sommelier.

Méche en cours de coulissement

J.P. Veysseyre, Sommelier.

Méche totalement coulissée, en cours de basculement.

Le coupe capsule est déployé.

J.P. Veysseyre, Sommelier.

Tire-bouchon opérationel!

La longueur de la méche permet d'ouvrir les vieilles bouteilles avec bouchon long.

Retour vers Les couteaux