Couteaux industriels

Retour vers Les couteaux

Al Mar Hawk

Système pompe avant

Lame acier inox non identifié

Platines laiton, plaquettes en bois lamifié.

Fabrication japonaise (Seki)

Barlow

Système pompe arriére

Canif américain, plaquettes en résine imitant l'ivoire, faux scrimshaw obtenu par pressage.

Mitre avant en maillechort

Bear

Système à pompe arriére

Lame damas, plaquettes en bois de cerf, mitre maillechort.

Couteau américain.

Bench Mark

Système Rollox

La lame glisse longitudinalement dans le manche.

Blocage par pompe arriére inférieure.

Plaquettes en mouflon des Rocheuses.

Bench Mark

Système Rollox

Illustration du mouvement de la lame.

Ce système se retrouve sur le CRKT Rollock plus bas dans le tableau.

Benchmade BM42 Balisong

Balisong à manche titane.

Lame acier 154CM

Benchmade 635, Mini Skirmish

Système frame lock

Design par Neil Blackwood

Lame acier S30V

Platines en titane 6AL 4V sablé

Benchmade 635, Mini Skirmish

Autre coté, montrant le système de verouillage, le clip et le logo de Neil Blackwood sur la lame.

Benchmade 635, Mini Skirmish

Le même fermé

Benchmade 745, Mini Dejavoo

Système liner lock

Design Bob Lum

Lame acier inox S30V montée sur rondelles en bronze phosphoré.

Une platine en acier, une platine en titane (celle constituant le ressort du liner), plaquettes en G10 noir

Benchmade 745, Mini Dejavoo

Autre face, montrant le clip et le logo de Bob Lum

Benchmade 745, Mini Dejavoo

Le même fermé

Benchmade 310 Benchmite

Système Levitator: blocage par ressort latéral sur la platine gauche.

La libération de la lame, à l'ouverture aussi bien qu'à la fermeture, se fait en appuyant sur l'extrémité de la languette, coté opposé à la lame. Ceci souléve l'ergot qui pénétre dans le talon de la lame.

Benchmade 310 Benchmite

Autre face montrant le découpage des platines, motif du "noeud celtique".

Lame en acier 154CM, platines en titane découpé, anodisé bleu.

Designer McHenry & Williams

Benchmade 850s Mel Pardue

Système liner lock

Lame acier inox ATS 34, platines titane, mitre en titane anodisé, plaquettes en micarta ivoire.

Benchmade Mel Pardue, Gent folder

Système frame lock lock

Platines titane, plaquettes partielles en résine.

Benchmade Mel Pardue, Gent Folder

Face droite portant la signature de Mel Pardue.

On voit sur la platine la découpe du ressort du frame lock. Noter la bille sertie dans le ressort qui facilite le glissement de la lame sous celui ci.

Benchmade 960.20 Osborne

Système axis lock.

Le blocage de la lame se fait par un bouton qui se déplace dans l'axe de la lame.

Platines acier, inserts de fibre de carbone. Entretoise en titane anodisé.

N° 34 d'une série spéciale limitée à 50 exemplaires.

Benchmade 960.20 Osborne

Détail du système axis lock

Beretta

Le manche en acier s'ouvre pour ranger la lame.

Beretta

Couteau en cours d'ouverture.

Boker céramique titane Delta

Système pompe arriére

Lame en céramique noire, manche en titane.

Boker Speedlock

Système automatique.

L'ouverture se fait en appuyant sur le bouton rectangulaire.

Platines en alu, inserts en résine.

Boker Ti-Blade

Système liner lock

Lame en titane, plaquettes en fibre de carbone.

Boker Walker

Système liner lock

Platines en titane anodisé, plaquettes en fibre de carbone.

Boker

Système liner lock

Manche en aluminium partiellement anodisé.

Boker + Subcom titane

Système frame lock.

Design Chad Los Banos.

Lame acier 440C, platines en titane

Boker + Subcom titane

Le même fermé

Boker + Subcom titane

Face arriére montrant le ressort du frame.

Le clip a été enlevé, il peut être placé à l'une ou l'autre extrémité du manche.

Boker Minos

Système frame lock

Design Jens Anso

Lame en acier autrichien Böhler N690, épaisseur 5 mm, émouture creuse, finition stone washed. Dureté 58 - 60 HRC

Platines en titane anodisé gris, finition stone washed identique à celle de la lame.

Boker Minos

Face arrière du couteau mettant en évidence l'imposant clip en titane.

Boker Minos

Couteau fermé, face avant.

La décoration de la platine par fraisage profond symbolise le labyrinthe du Minotaure, d'où le nom du couteau.

Cette "décoration" assure par ailleurs une excellente adhérence en main.

Boker Minos

Couteau fermé, face arriére.

Cette platine n'a pas été "toxifiée"!

Boker Minos

Vue de dessus mettant en évidence le fort intercalaire et l'imposant clip, le tout en titane. Seul le stop pin (et la lame!) sont en acier.

Boker Minos

Signature de Jens Anso

Buck 110, cinquantiéme anniversaire

Le grand classique, créé en 1964, il fête en 2014 son cinquantiéme anniversaire et fait l'objet d'une édition spéciale.

Système pompe arriére.

Lame clip point en acier inox 420HC, émouture creuse.

Platines et mitres solidaires, taillées dans un seul bloc de laiton.

Plaquettes en bois laminé Dymondwood en ébène de Macassar.

Buck 110, cinquantiéme anniversaire

Le même fermé, on observe mieux le médaillon commémoratif du cinquantiéme anniversaire.

Buck 110, cinquantiéme anniversaire

Vue du dessus montrant bien que platines et mitres sont solidaires et taillées dans le même bloc de laiton.

On devine aussi le feuilletage du bois laminé Dymondwood des plaquettes.

Buck 110, cinquantiéme anniversaire

Marquage de la lame.

Le numéro de modèle n'est pas indiqué, mais le poinçon "enclume 50" est spécifique au Buck 110 fabriqué en 2014, cinquantième anniversaire de la création du modèle.

Buck 110, cinquantiéme anniversaire

Médaillon incrusté dans le bois des plaquettes commémorant le cinquantiéme anniversaire de la création du couteau en 1964.

Buck 503

Système pompe arriére.

Lame drop point en acier inox (probablement 425M), émouture creuse.

Platines en acier, mitres en amillechort, plaquettes en bois.

Buck 503

Le même fermé.

Ce couteau a la même taille que le Buck 55 (demi format du Buck 110) mais s'en distingue par les points suivants: lame drop point au lieu de clip point et platines acier au lieu des platines en laiton.

Buck 503

Marquage sur le ricasso de la lame. Modèle 503, fabriqué en 1992, aux USA

Buck 704 Yellowhorse

Systéme cran forcé.

Lame clip point en acier inox (probablement 425M), émouture creuse.

Platines acier, mitre maillechort.

Plaquettes en bois avec incrustations de diverses pierres séparées par des baguettes de maillechort. Travail soustraité à l'équipe indienne de David Yellowhorse.

Buck 704 Yellowhorse

Le même fermé.

Buck 704 Yellowhorse

Marquage sur le ricasso de la lame. Modèle 704, fabriqué en 1992, aux USA

Buck 565

Systéme cran forcé

Lame en acier inox (probablement 425M)

Platines en titane texturé et anodisé multicolore.

Buck 565

Le même fermé.

Il s'agit d'un très petit couteau.

Buck 565

Marquage sur le ricasso de la lame. Modèle 565, fabriqué en 1994, aux USA

Buck 756 Transport

Système à blocage par bouton

Design Peter Whittaker.

Très petit couteau prévu pour être joint à un trousseau de clefs.

Lame acier inox 420J2, manche Nylon transparent rouge.

Buck 756 Transport

Le même, fermé.

Noter l'extrèmité de lame crantée pour permettre l'ouverture d'une main en appuyant sur le bouton avec le pouce.

Décapsuleur et anneau pour chaine.

Buck 756 Transport

Le marquage de la lame comporte le n° de modèle et le symbole de l'année de fabrication: 2006.

L'autre face de la lame indique que le couteau est fabriqué en Chine.

Famille Buck

110, cinquantiéme anniversaire

503

704, Yellowhorse

565

756 Transport

Famille Buck, les mêmes fermés

110, cinquantiéme anniversaire

503

704, Yellowhorse

565

756 Transport

Condor

Système à pompe arriére

Plaquettes en micarta, mitres en acier.

Cold Steel, Golden Eye

Systéme Tri-ad lock; pompe arriére améliorée.

Design Andrew Demko

Lame tanto en acier Crucible S35VN, émouture creuse, montage sur rondelles en bronze phosphoré.

Platines en G10 vert foncé, texturé. Intercalaire à l'arriére du couteau en zytel.

Ouverture par un thumb-stud en laiton, système HTR.

Cold Steel, Golden Eye

Autre face du couteau fermé.

C'est bien entendu le thumb-stud en laiton qui donne son nom au couteau!

Noter l'important clip en acier teinté au nitrure de titane doré, par analogie avec le thumb-stud de même couleur.

Au dessus de l'axe de la lame on voit le stop-pin qui fait partie du système Tri-ad lock, permettant une reprise de jeu entre le talon de la lame et le cran sur le ressort, lui même monté sur un trou oblong.

Cold Steel, Golden Eye

Vue de dessus, on voit vers l'arriére l'intercalaire noir en zytel.

On note aussi l'absence de platine métallique.

Le clip est réversible et le thumb-stud étant symétrique, ce couteau est ambidextre.

Cold Steel, Golden Eye

Vue rapprochée sur le thumb-stud HTR. Il s'agit d'un cylindre creux débordant de chaque coté de la lame, présentant des découpes en gradin pour l'appui du pouce.

Cette piéce en laiton est bloquée par une vis traversant le dos de la lame.

Cold Steel, Golden Eye

Vue latérale du thumb-stud montrant bien les gradins, noter aussi l'ergot laissé dans la lame qui empéche la rotation de la piéce, par ailleurs bloquée par la vis (photo précédente).

Sur la partie haute de la lame, la finition satinée correspond à un tiré en long. Sur la partie émouture, la finition est perpendiculaire à la précédente.

Cold Steel, Golden Eye

Détail de l'émouture tanto vers la pointe.

CRKT K240XXP, Ken Onion, Swindle

Système frame lock, ouverture par flipper.

Lame en acier chinois 8Cr14MoV, émouture creuse, finition satinée.

Platines en acier 2CR13.

La lame est montée sur un système à roulement IKBS, ce qui assure un fonctionnement particulièrement fluide, l'ouverture par le flipper étant aussi rapide que sur un automatique alors qu'il n'existe aucune assistance

CRKT K240XXP, Ken Onion, Swindle

Couteau fermé montrant la face constituant le ressort du frame lock.

La finition grise satinée est obtenue par un traitement au nitrure de titane.

On voit sur le dessus du couteau le flipper permettant l'ouverture du couteau, la lame proprement dite étant entiérement masquée dans le manche.

Le clip est articulé, avec ressort de rappel. Il est dans le plan du couteau et non latéral comme c'est le cas le plus fréquent.

CRKT K240XXP, Ken Onion, Swindle

Signature de Ken Onion au dos de la lame.

Noter aussi le logo IKBS rappelant que la lame est montée sur un roulement à billes.

La mention First production indique que ce couteau fait partie de la première série produite.

Enfin la référence du couteau est gravée sur le ricasso, au bord du manche.

Aucune indication concernant la nature de l'acier, ni le fait qu'il s'agisse d'une fabrication chinoise n'apparait sur la lame.

CRKT M16 01K, Kit Carson

Système liner lock

Lame acier AUS 8, revêtement nitrure de titane noir.

Manche en aluminium anodisé noir.

Nota: il existe aussi une série économique pour laquelle le manche est en zytel (résine) et la lame en AUS 4.

CRKT M16 01K, Kit Carson

Le petit ergot (flipper) en bas permet une ouverture rapide du couteau. Couteau fermé, le flipper est au dessus du manche et une légère traction avec l'index provoque une ouverture totale instantanée.

Noter, en haut, le verrou qui bloque le système aussi bien à l'ouverture qu'à la fermeture (système Lawks, double sécurité en position ouvert).

CRKT 4003, Michael Walker, BladeLock

Système BladeLock

L'ouverture aussi bien que la fermeture du couteau se fait en appuyant sur le bouton solidaire de la lame pour la débloquer.

Lame AUS 6M, platines acier sablé, plaquettes et intercalaire en Zytel.

Rondelles Teflon entre lame et platines.

CRKT 2392, Terry Renner, Deviation

Système side lock, ouverture par flipper

Lame en acier inox 8Cr14Mov montée sur roulement IKBS. Forme tanto avec contre-tranchant non affuté.

Platines en acier 2Cr13 SS satiné, zones en creux traitées en bleu au nitrure de titane.

En absence de liner, le ressort est une lame en 8Cr14Mov fixée dans un creux de la platine arriére.

Fabrication chinoise.

CRKT 2392, Terry Renner, Deviation

Couteau fermé, vue de l'autre face.

Le clip en acier est réversible.

L'important cabochon sur l'axe de la lame contient les roulements de l'IKBS. Noter aussi le flipper.

Terry Renner est fasciné par les objets anguleux! La prise en main est cependant excellente.

CRKT 2392, Terry Renner, Deviation

Détail sur l'émouture complexe de la lame et de ses deux finitions différentes: polie et satinée.

Le tranchant et contre-tranchant sont polis mirroir, la partie centrale de la lame est satinée.

CRKT 5011, Ed Van Hoy, Snap Fire

Systéme Snap Fire, Compression Lock

L'ouverture se fait en actionant la roue. Pour fermer le couteau, il faut pousser la roue vers le bas pour libérer le cran et tourner la roue.

Lame acier AUS 8 sablée, cadre en aluminium anodisé gris, molette en acier inox recevant un traitement au nitrure de titane, rendant chaque piéce unique.

CRKT 5011, Ed Van Hoy, Snap Fire

Le même fermé, coté clip.

Noter au dessus du cadre le bouton permettant de bloquer le mécanisme aussi bien à l'ouverture qu'à la fermeture (système Lawks)

CRKT 5112, Ed Van Hoy, Snap Lock

Système Snap Lock

La lame tourne autours d'un axe vertical et vient se ranger dans le cadre formant ressort.

La libération de la lame se fait en agissant sur le bouton de la came qui ouvre le ressort et libére la lame.

Le blocage de la lame se fait par un ensemble de 6 cuvettes et tétons de chaque coté de la lame.

Lame et cadre-ressort en acier AUS 4, sablé, finition satin.

CRKT 5160, Tom Hitchcock, Hole in One

Système side lock, la lame tourne autours d'un axe vertical pour venir se ranger dans le cadre formant poignée.

Lame et cadre en acier 420J2, finition sablée.

La forme particuliére de la lame découle de celle du manche dont la forme résulte d'une recherche ergonomique de bonne prise en main.

CRKT 5160, Tom Hitchcock, Hole in One

Le même fermé.

Noter le levier permettant d'écarter les branches du manche pour l'ouverture et fermeture du couteau.

Le mousqueton dans l'anneau principal est destiné à permettre le port de ce grand couteau (13 cm fermé) à un passant de ceinture.

CRKT 5160, Tom Hitchcock, Hole in One

Vue du dessus du cadre.

La forme complexe correspond à une recherche de bonne prise en main. Les découpes permettent d'alléger le manche.

Noter aussi, à droite, le levier d'ouverture fermeture.

CRKT 5202, Rollock

Système Rollock

Ce systéme est le même que celui du Bench Mark Rollox vu plus haut.

La lame glisse longitudinale selon l'entaille dans la platine vue en transparence à travers la plaquette en résine.

Le système de déblocage est une pompe arriére inférieure.

CRKT 5202, Rollock

Face droite, lame en cours de translation.

CRKT 5250, Brian Tighe, Nirk

Système NIRK.

Ce système correspond à une pompe arrière mais le ressort est dans les platines et non entre celles-ci. Ce système a été conçu par Glenn Klecker dont le nom n'apparait pas sur le couteau.

Le couteau lui même est dessiné par Brian Tighe.

Lame recurve en acier AUS 8, dureté 58 - 59 HRC, émouture creuse complexe, finition satinée.

Platines en acier 420J2, assurant la fonction ressort.

Ouverture par flipper ou par le trou, lame montée sur roulement à billes.

Le système est cependant beaucoup moins efficace que l'IKBS du Swindle.

CRKT 5250, Brian Tighe, Nirk

Aspect du couteau fermé.

Les platines sont découpées par estampage avec création de deux niveaux. L'ensemble de la surface reçoit un traitement au nitrure de titane donnant la teinte bleue. La platine est ensuite repolie, ne laissant le bleu que dans les parties restées en creux!

La visserie d'axe évoque le montage sur roulement à billes.

On comprend bien le système de ressort incorporé à la platine.

CRKT 5250, Brian Tighe, Nirk

Détail de la lame, ajourée, présentant une émouture très complexe.

CRKT 5510, Ed Halligan, KISS

Système frame lock

KISS = Keep It Super Simple

C'est effectivement le couteau super simple: une lame et une seule platine!

L'ensemble est en acier 420J2, finition satinée.

C'est sur la face gauche de la lame que l'émouture est faite.

La face arriére de la lame est absolument plate et vient s'ajuster parfaitement sur la platine. Rien n'accroche dans la poche!

CRKT 5515, KISS Two-Timer

Système frame lock.

Conception Ed Halligan et Ed Van Hoy.

L'ajout d'une seconde lame et du système de blocage complémentaire LAWKS à fait perdre à ce couteau la simplicité du KISS initial.

Acier 420J2 pour les lames et la platine, finition sablée, sauf pour la lame principale, polie.

La lamelle ressort en arriére de l'axe porte une bille qui permet le blocage de la grande lame en position fermée quand seule la petite lame est ouverte.

CRKT 5515, KISS Two-Timer

Couteau ouvert sur la petite lame

CRKT 5515, KISS Two-Timer

Couteau fermé.

L'ouverture de la grande lame se fait par le trou, l'ouverture de la petite lame par la molette en haut à droite.

On distingue en bas à droite le levier d'activation du système de blocage complémentaire LAWKS.

Une contre platine a du être ajoutée pour protéger le tranchant, le contact entre lame et platine n'étant pas aussi réduit que sur le KISS pour lequel cette contre platine n'est pas nécessaire.

CRKT 5515, KISS Two-Timer

On voit la disposition des deux lames, la petite lame se trouve dans un évidement au dos de la lame principale.

CRKT 5515, KISS Two-Timer

Détail de ces deux lames.

Le gros trou en bas de la lame principale correspond à un ressort à bille qui bloque la grande lame en place quand seule la petite est ouverte. Ce ressort est visible sur la premiére photo.

CRKT 5515, KISS Two-Timer

Aspect du couteau avec les deux lames entrouvertes.

CRKT 5515, KISS Two-Timer

Détail de l'engagement du ressort du frame lock qui s'engage totalement derriére le talon des deux lames.

On voit aussi le taquet du LAWKS qui s'engage entre la platine en haut et le ressort.

Il faut noter qu'en cas d'ouverture de la petite lame ce dispositif ne peut être actionné.

CRKT 6530, Journeyer

Système cran (très peu) forcé par un système de deux languettes découpées dans les platines et équipées de billes qui viennent s'insérér dans la lame. Couteau conçu par Liong Mah.

Ce système correspond aux régles anglaises qui interdisent un blocage à l'ouverture. La lame est par ailleurs courte: un peu moins de 7 cm.

Lame acier 8CR13MoV SS, émouture creuse, finition stonewash noire.

Plaquettes en FRN (nylon renforcé de fibres de verre).

Clip réversible.

Fabrication chinoise.

CRKT 6530, Journeyer

Couteau fermé.

Noter le trou dans la lame, proche de l'axe.

On voit aussi la découpe recevant le clip réversible.

CRKT 6530, Journeyer

Autre face du couteau fermé, noter le trou dans la lame et une découpe curieuse dans la plaquette au dessus de la vis d'axe.

CRKT 6530, Journeyer

A l'arriére du couteau on trouve une petite clef Torque T6 qui a une double fonction: elle permet d'abord de régler le serrage de l'axe de lame puis d'assurer un blocage de la lame couteau ouvert en l'introduisant dans la découpe vue sur la photo précédente. Elle forme alors goupille.

CRKT 6530, Journeyer

Couteau semi ouvert mettant en évidence le trou dans la lame et la découpe dans le manche.

CRKT 6530, Journeyer

Clef mise en place, formant goupille et bloquant la lame, le couteau se comportant alors comme un fixe.

On peut juste craindre de perdre cette clef-goupille qui n'est maintenue que par friction dans son logement à l'arriére du manche.

CRKT 7233, Ron Lake's P.A.L.

Système Piston Activated Lock

Le système de blocage est détaillé dans les photos de la ligne suivante.

Lame en acier AUS8 montée sur rondelles Teflon, platines en 420J2, mitres et platines monobloc.

CRKT 7233, Ron Lake's P.A.L.

Couteau fermé.

Noter l'importante encoche, qui existe des deux cotés de la lame, facilitant son ouverture, qui se fait nécessairement à deux mains.

Plaquettes en stag (bois de cerf) pour ce couteau faisant partie d'une série limitée, la série normale recevant des plaquettes en os cerfé (jigged bone).

CRKT 7233, Ron Lake's P.A.L.

Vue de dessus. En absence de ressort, l'entretoise est remplacée par deux rondelles.

Noter que les mitres font partie des platines et n'y sont pas rapportées comme c'est le cas général. Cette disposition est indispensable pour permettre de loger le ressort en extrémité du piston.

CRKT 7233, Ron Lake's P.A.L.

Détail du système Piston Activated Lock, couteau fermé.

Le piston est enfoncé et comprime un ressort compris dans un évidement dans la mitre en haut de la photo.

Le bord du piston s'appuie sur le talon de la lame.

CRKT 7233, Ron Lake's P.A.L.

Couteau ouvert, le piston est sorti. Il vient s'appuyer dans une découpe de la lame pour la bloquer en position ouverte.

CRKT 7233, Ron Lake's P.A.L.

Détail de la découpe de la lame dans laquelle vient s'engager le piston pour le blocage en position ouverte.

Noter que cette découpe est conique, permettant ainsi un rattrapage de jeu.

CRKT 7263, Ron Lake, Laredo 2

Systéme pompe arriére avec système de blocage complémentaire Lock Back Safety.

Lame en inox 8Cr14MoV, finition satin.

Platine laiton, plaquettes en G10 noir.

Le bouton en arriére de l'axe de la lame commande une came qui bloque la pompe aussi bien en position fermée qu'ouverte.

CRKT 7263, Ron Lake, Laredo 2

Le même fermé, face arriére montrant le clip

Les plaquettes en G10 sont interrompues vers l'arrière pour laisser apparaitre les platines en laiton dans lesquelles est percé un passage pour un éventuel cordon.

Une particularité de ce couteau est que ce n'est pas le dos du couteau qui forme ressort, mais qu'il a été placé un ressort spiral entre les platines.

CRKT 7263, Ron Lake, Laredo 2

Détail de la lame.

CRKT 7343, Allan Elishewitz, E-Lock Starlight

Système E-Lock

Le blocage et déblocage de la lame se fait par la bascule visible sur le manche dans l'axe de la lame. La bascule s'engage dans une découpe dans le talon de la lame et assure un blocage aussi ferme qu'un fixe.

Lame en AUS 8, manche en aluminium anodisé. Rondelles de Teflon entre lame et manche.

CRKT 7343, Allan Elishewitz, E-Lock Starlight

Aspect du couteau fermé.

Lame et manche ont reçu un sablage très fin qui donne un aspect satiné à l'ensemble et fait ressortir le motif Starlight qui reste brillant.

CRKT 8002, Howard Viele, Wasp

Système liner lock.

Le ressort en acier est dans un creux dans une des platines en titane!!!

Lame acier AUS 118 satinée, rondelles Teflon entre lame et platines.

Plaquettes en G10 bleu. Noter l'insert en Kraton dans le bouton d'ouverture.

David

Système pompe centrale

Lame acier, platines acier, plaquettes en bois laminé, mitre en maillechort.

Coutellerie italienne.

Exposito, grande navaja

Système à palanquille

Il faut soulever un levier sur le dessus de la mitre pour libérer la lame pour la fermeture.

Lame acier inox, platines et ressort acier inox, plaquettes en corne blanche, mitres en métal argenté.

Nota: le talon de la lame présente plusieurs encoches qui permettent de bloquer la lame dans cinq positions différentes avant l'ouverture totale.

Exposito, petite navaja

Système à palanquille

Lame acier inox comportant sur une face une gravure à l'eau forte à décor floral.

Contrairement au grand modèle, il n'existe qu'un seul cran sur la lame qui ne se bloque qu'en ouverture complète.

Fällkniven, TK3

Système pompe avant

Lame acier G3 constitué d'un sandwich comportant un noyau en SGPS (Super Gold Powder Steel) compris entre deux flancs en VG2.

Platines en acier, mitres en acier.

Plaquettes en loupe de cognassier (red quince) stabilisé à l'epoxy.

Fällkniven, TK3

Le même fermé, l'insert dans la plaquette représente les Trois Couronnes.

Fällkniven, TK3

Vue de la lame.

On voit très nettement la limite du flanc en VG2 recouvrant le noyau en SGPS. La référence 3G steel apparait sous le nom du couteau TK3.

Fox

Système de type Blade Lock

Le blocage de la lame se fait par un curseur mobile dans la lame qui vient s'insérer dans le moyeux de la lame solidaire des platines.

Lame inox 440, platines et entretoise en aluminium, plaquettes en loupe de thuya.

Gerber, Paul series II model 2

Système axial lock.

Designer Paul W. Poehlmann pour Gerber. Contrairement à la série I, fabriquée par Gerber, ce modèle a été fabriqué par Peterson Precision Engineering, Californie, pour Gerber.

La lame se libére, aussi bien pour l'ouverture que la fermeture, en appuyant sur le bouton dans l'axe de la lame, coté gauche du manche. Le mécanisme, de très grande précision, est solidaire de la lame et vient se bloquer dans des encoches masquées dans la platine droite en acier.

Lame inox, platines et entretoise inox, plaquettes en résine.

Hawg Teeth folder, Mike Franklin

Système liner lock.

Griffe (ou croc selon l'appelation américaine!) à lame acier inox ATS 34 sablé, platines titane anodisé multicolore et plaquettes fibre de carbone.

Herbertz

La libération de la lame pour la fermeture se fait en soulevant le bouton solidaire du ressort immédiatement au dessus de l'extrèmité de la lame.

Lame inox, platine inox avec deux inserts d'abalone.

Herbertz

Système pompe arriére

Lame inox, platines inox, plaquette en bois laminé, importante mitre avant en maillechort.

Herbertz, couteau squelette

Système frame lock

La conception est moins simple que celle du KISS. Le ressort est constitué d'une languette au milieu du cadre et non du bord du cadre.

Il faut également observer que la platine n'est pas plate mais qu'elle présente une sur-épaisseur contre laquelle vient se loger le tranchant de la lame fermée.

Lame et platine en acier inox AUS 6, finition sablée.

IC-CUT, higonaïfu

Version moderne le l'higonokami.

Lame en sanmai à coeur en acier V2 et flancs inox 420.

Le cadre originellement en laiton est ici en acier inox et il est habillé d'une coque monoxyle en cocobolo, donnant l'impression d'un plein manche en bois.

Le passage du cordon se fait dans un tube d'acier traversant le manche.

IC-CUT, higonaïfu

Le même fermé, la ligne est bien celle de l'higonokami.

L'axe de la lame est riveté comme sur l'original.

Le terme higonaïfu comporte les racines higo pour rappeler le terme higonokami et le terme naïfu qui est une déformation du terme anglais "knife", le tout désignant un couteau inspiré de l'higonokami.

IC-CUT, higonaïfu

Détail de la lame, on devine vers le bas la limite entre le coeur en acier dur V2 et les flancs en acier inox 420, plus doux.

Kershaw 1900 E.T.

Systéme External Toggle à parallélogramme

Conception Grant et Gavin Hawk

L'ouverture aussi bien que la fermeture se font en agissant sur le levier, ou bascule, à l'arriére du manche qui permet par un système de came la déformation du cadre constitué d'un parallélogramme.

Lame acier inox satiné Sandvik 13C26, cadre articulé en trois piéces en aluminium anodisé noir.

Systéme de blocage du parallélogramme sur le dessus du cadre.

Kershaw 1900 E.T.

Le même fermé.

Mousqueton sur le dos de la lame, faisant accessoirement fonction de décapsulateur!

Le modèle présenté fait partie de la premiére série de 500 piéces.

Kershaw 1900 E.T.

L'Extra Terrestre en cours de déploiement!

Attention: E.T. n'a rien à voir avec le ET de Spielberg puisque celà signifie en fait External Toggle (bascule extérieure) pour désigner le levier agissant sur la came pour l'ouverture et fermeture du couteau!!!

Mais pourquoi 1900???

Kershaw 1660CB, Leek Composite Blade

Système: frame lock

Design: Ken Onion

Ouverture assistée système Speed-safe.

Lame composite 13C26 et CPM-D2

Platines en acier 410.

Kershaw 1660CB, Leek Composite Blade

Le même fermé, coté clip.

On voit au dessus du manche le flipper sur lequel on agit pour ouvrir le couteau.

Remarquez à l'extrémité du manche le cran de sécurité empéchant l'ouverture de la lame.

A titre d'anecdote: les séries de couteau Kershaw conçues par Ken Onion pour Kershaw portent des noms de plantes en relation avec l'oignon:

Leek = poireau

Chive = Ciboulette

Scallion = variété d'oignon

Kershaw 1660CB, Leek Composite Blade

La partie supérieure est en acier Sandvik 13C26 et la partie inférieure en CPM-D2. Cet acier de type D2 est élaboré par la société Crucible selon la technologie des poudres (poudres de différents composant assemblées par frittage sous très haute pression).

La découpe des deux éléments constitutifs de la lame se fait au laser, l'assemblage par soudure est marqué par un liseré de couleur cuivrée.

Date de fabrication: Mar 08

Nota: CPM signifie Crucible Particle Metallurgy.

Kershaw 1660 VIB, Rainbow Leek

Système frame lock

Design Ken Onion

Système d'ouverture assistée Speedsafe: en tirant légérement avec l'index un téton situé en bas de la lame, qui émerge sur le dos du manche couteau fermé, l'ouverture très rapide est pratiquement celle d'un automatique

Lame et manche en acier inox 440A revétu d'oxyde de titane.

Dans la série Leek, il existe de nombreuses variantes concernant les matériaux du manche et les finitions (acier sablé, aluminium anodisé, G10...). Les lames peuvent être en 440A, 13C26, SV30 ou même composites13C26-CPM D2

 

Kershaw 1660 VIB, Rainbow Leek

Système de verrouillage complémentaire interdisant l'ouverture accidentelle du couteau.

Noter la date de fabrication: AUG 03

Pour la version Rainbow, ici présentée, l'ensemble reçoit un traitement à l'oxyde de titane qui donne, outre une bonne résistance aux rayures, des reflets arc en ciel.

Sur mon modèle, la dominante est turquoise avec reflets rose!!!

LionSTEEL Molletta, SR-1 Ti B

Système frame lock plus rotolock

Design par le styliste italien Michele Pensato, dit Molletta

Lame en acier semi inox Sleipner de la société suédoise Huddeholm, équivalent à un D2. Cet acier contient 8% de chrome. Dureté 60 - 61 HRC.

Emouture plate, finition satinée.

Manche taillé dans un bloc de titane Ti6Al4V, anodisé bronze.

LionSTEEL Molletta, SR-1 Ti B

Vue du couteau fermé, apprécier le travail de fraisage du titane.

On devine à l'extrémité du manche le casse vitre.

Cet imposant couteau semi custom a une longueur ouvert de 21 cm et une épaisseur de lame de 4.5 mm.

LionSTEEL Molletta, SR-1 Ti B

Autre face du couteau mettant en évidence deux détails importants:

- la roue, rotolock, dans le mileu du manche se tourne pour assurer un blocage du resssort du frame lock, interdisant la fermeture du couteau quand cette roue a été tournée.

- l'extrémité du ressort de blocage du frame lock en titane est renforcée par une piéce en acier qui vient porter sur la lame.

LionSTEEL Molletta, SR-1 Ti B

Détail sur la roue du rotolock et sur la piéce de renfort en acier en extrémité du ressort du frame lock.

Admirer par ailleurs le travail de sculpture du titane réalisé par fraisage!

LionSTEEL Molletta, SR-1 Ti B

Le dos du manche monobloc en titane est perforé.

LionSTEEL Molletta, SR-1 Ti B

Le couteau dans sa boite en bois.

Un clip amovible est fourni, ainsi qu'un clef spéciale permettant le montage du clip mais aussi le réglage de la vis d'axe.

Cette clef plate est maintenue sur la boite par un aimant!

LionSTEEL Molletta T.R.E

Système frame lock

Design par le styliste italien Michele Pensato, dit Molletta.

Ce couteau est un petit frère du SR-1 ci dessus, en version nettement plus urbaine!

Lame acier semi inox M390 à forte teneur en carbone: 1.9 %.

Montage sur roulement IKBS, ouverture au choix par flipper ou thumbstud.

Emouture plate, finition stone wash.

Platines en titane gris fraisé, entretoise et clip réversible en titane bronze.

LionSTEEL Molletta T.R.E

Autre face du couteau fermé.

Contrairement au SR-1, il n'y a pas de système rotolock.

On retrouve par contre la piéce en acier en extrémité du ressort du framelock, là ou il vient toucher la lame.

Noter le logo IKBS sur l'axe de la lame.

Le nom de ce couteau est une contraction de Three Rapid Exchange. Ce couteau peut en effet être équipé d'un flipper (en place sur cette photo), d'un thumbstud (non monté ici) ou d'aucun de ces dispositifs. Le clip est par ailleurs réversible et amovible.

LionSTEEL Molletta T.R.E

Couteau dans son coffret.

Deux clefs torx sont fournies.

Le thumbstud, le flipper et les vis de montage sont dans l'encoche à gauche. Ces piéces sont vissées dans des douilles serties dans le plateau de bois et ne peuvent donc se perdre!

LionSTEEL Molletta SR-1 et T.R.E

Comparaison entre le SR-1 en haut et le T.R.E en bas.

Dans les deux cas le titane est texturé par fraisage.

Le SR-1 s'ouvre par un thumbstud, le T.R.E est ici équipé de son flipper, le thumbstud, également fourni, n'est pas monté.

LionSTEEL Molletta SR-1 et T.R.E

Autres faces.

On voit sur le SR-1 le bouton du rotolock, absent du T.R.E qui a une vocation moins virile que son grand frère.

Le clip n'est pas monté sur le SR-1, bien qu'il soit fourni. Celui du T.R.E est bien entendu amovible.

LionSTEEL Molletta T.R.E et SR-1

Vue de dessus des deux frères.

La différence la plus importante est que le manche du SR-1 est taillé dans un seul bloc de titane (d'où beaucoup de perte de matiére et de travail de fraisage) alors que celui du T.R.E est formé de façon plus classique de deux platines reliées par une entretoise.

Le dos du manche du SR-1 est perforé pour l'alléger.

Lone Wolf, Paul Perfecto

Système axis lock, comme le Gerber Paul serie II.

Designer Paul W. Poehlmann

Le bouton actionnant le mécanisme se trouve cependant sur le coté droit du manche.

La collaboration avec Gerber étant terminée, c'est Lone Wolf Knives, société créée en novembre 2001 par des anciens de Gerber, qui a mis en fabrication à partir de novembre 2002, ce Perfecto.

Lame inox 440, platines acier, plaquettes en loupe de bruyére.

Lone Wolf, Paul Perfecto

Le même fermé

Lone Wolf, Paul Perfecto

Face droite sur laquelle on voit, dans l'axe de rotation de la lame, le bouton de déblocage de la lame.

Ce précieux couteau fait partie des cadeaux que mes collègues m'ont offert lors de mon départ en retraite! (Voir aussi Captain Koyoma en page Artisans)

Maserin Blue Moon

Système cran forcé.

Très petit canif.

Lame acier inox 440 sablé, platines en inox.

Maserin Blue Moon

Le même, fermé.

L'ouverture se fait d'une main en appuyant le pouce sur la découpe de la lame.

MCUSTA Kasumi

Système liner lock

Couteau japonnais, fabriqué à Seki

Lame sandwich coeur acier VG-10 entre deux feuilles de damas nickel 32 couches, platines en titane martelé et anodisé, plaquettes en damas sculpté par fraisage pour donner un aspect martelé.

MicroTech QD Scarab Auto, Single Edge, 2 Tone Blade, PlainEdge

Système automatique (Quick Deployment)

La lame se déplace longitudinalement dans le manche et sort par l'extrémité du manche (Out of The Front knive).

Lame acier inox CPM S30-V (acier issu de la métalurgie des poudres) traitée en noir au nitrure de titane, une partie étant repolie à blanc (2 tone blade).

Le manche en aluminium anodisé noir reçoit des inserts de résine à très fort relief antidérapant.

Date de fabrication marquée sur la lame: 09/2005.

MicroTech QD Scarab Auto, Single Edge, 2 Tone Blade, PlainEdge

Aspect du couteau fermé, coté droit.

La lame sort en poussant le bouton sur le dessus du manche, elle rentre en le tirant.

Remarquer le brise vitre à gauche (arriére du couteau) et le symbole du scarabé sur le clip.

Mountain Forge, Side Lock

Système Side Lock

Conception: Blackie Colins en 1978

La lame tourne autours d'un axe vertical entre les deux branches du cadre formant ressort.

Ce système est antérieur à celui du CRKT Van Hoy Snap Lock vu plus haut. Ici il faut forcer latéralement sur la lame pour provoquer une petite ouverture du cadre et permettre la rotation de la lame qui vient se replier dans le cadre.

Lame et cadre en acier inox poli miroir.

Muela, Siglo XVIII

Systéme à palanquille

Il faut soulever le levier pour libérer le cran et permettre la fermeture.

Il s'agit d'une reproduction d'une navaja du 18éme siècle.

Lame et ressort acier inox, platines en laiton moulé avec inserts en bois de cerf.

Les parties apparentes de la platine, formant mitres ont reçu une gravure très fine à la pointe séche.

Nogent, onglier en écaille

Systéme cran forcé

Petit canif onglier, piéces et platines en inox, plaquettes en écaille de tortue.

Victorinox, onglier argent

Système cran forcé.

Petit onglier piéces et platines en inox, plaquettes en argent martelé avec insert d'un motif à la croix suisse.

Pradel Brossard, Morabito Erromanga

Système liner lock

Lame acier inox, platines acier, plaquettes aluminium avec insert de bois d'ébène de Macassar.

L'ouverture du couteau peut se faire en poussant le bouton en argent massif figurant une tortue, solidaire de la lame, qui coulisse dans une fenètre circulaire ouverte dans les platines et les plaquettes.

Modèle portant le n° 1040

Opinel n° 8, édition spéciale CICCC

Système à virole

Le grand classique mais manche en bois d'oliver.

Lame inox

Opinel n° 8, édition spéciale CICCC

Manche en bois d'olivier.

Signature de M Opinel sur l'extrémité du manche, avec dédicace pour le CICCC.

Opinel n° 9, sans virole

Système à un clou.

Modéle ancien, sans virole de fermeture (antérieur à 1955).

Lame acier carbone, manche en hêtre, le vrai quoi!

Opinel NeoCzen 2014

Systéme à virole.

Il s'agit du modèle N° 8

Lame inox, manche en hêtre teinté en rouge et marqué au logo du forum NeoCzen.

Opinel NeoCzen 2014

Le même fermé.

Il s'agit bien entendu d'une série limitée réalisée à l'initiative d'un membre du forum.

Opinel NeoCzen 2014

Autre face marquée au nom complet du forum.

Opinel, 125 ans

Système virobloc, modèle n° 8

Lame inox, manche monobloc en bois décoré par sérigraphie.

Opinel, 125 ans

Autre face du couteau reprenant le poinçon de la "main couronnée"

Opinel, 125 ans

Pour le 125éme anniversaire de ce couteau, créé en 1890, Opinel a lancé un concours pour la décoration du couteau.

Le motif retenu est dû à Mathieu Gazaix qui a réalisé un dessin au stylo bille reprenant les élèments symboliques de la Savoie.

Multipiéces inox, origine inconnue

Systéme cran forcé, 11 piéces, dont une seule lame, 5 ressorts, 4 intercalaires.

Construction entiérement en inox de nature non précisée (stainless!)

Multipiéces inox, origine inconnue

Couteau montrant une partie des accessoires ouverts.

On notera la présence d'un dégorgeoir-écailleur laissant penser qu'il s'agit d'un couteau de pécheur.

Multipiéces inox, origine inconnue

Vue de dessus montrant une partie des accessoires et les ressorts.

Multipiéces thiernois

Systéme cran forcé, six piéces

Lames en inox de nature non précisée, platines en laiton, une mitre en maillechort.

Plaquettes en bois de cerf.

Ce couteau ne porte aucune marque.

Multipiéces thiernois

Multipiéces thiernois

Couteau ouvert, le poinçon n'est pas déployé.

Multipiéce dit Rouennais

Système à cran forcé.

Le couteau suisse à la française!

Piéces en acier au carbone, plaquettes en os cerfé.

Multipiéce dit Rouennais

Autre face du couteau fermé montrant l'emporte piéce et le crochet à curer les sabots.

Multipiéce dit Rouennais

Couteau ouvert, montrant une partie des accessoires.

Les piéces comportent un crochet à curer les sabots, une flamme vétérinaire (pour saigner les chevaux ou boeufs à la jugulaire), une scie, un poinçon pour le cuir et même un tire bouchon...

Il s'agit manifestement d'un couteau destiné au monde agricole.

Couteau du Rajastan

Lame coulissant longitudinalement entre les éléments du manche.

Fabrication traditionelle indienne très rustique.

Lame acier carbone, manche en toles de laiton, bouton de verouillage en laiton moulé.

Couteau du Rajastan

Le même en cours d'ouverture.

Couteau du Rajastan

le même fermé.

Rough Rider, Elephant toenail

Version américiane du Bouledogue qui s'apelle là-bas "ongle d'éléphant".

Système cran forcé, deux lames, deux ressorts.

Lames en acier inox 440 (sans précision), platines en laiton, plaquettes en os poli et mitres en maillechort.

Fabrication chinoise.

Rough Rider, Elephant toenail

Couteau montrant les deux lames ouvertes. Noter que la longueur de la grande lame est très inférieure à celle du manche.

Rough Rider, Elephant toenail

Vue du dessus.

On voit les platines en laiton et les deux ressorts.

Schrade, Old Timer

Système cran forcé doublé d'un liner lock.

Il s'agit d'une reproduction d'un ancien couteau de pécheur à la ligne.

Lame effilée en acier inox, platines en laiton, plaquettes en delrin, mitres en maillechort.

Une des platines est doublée par le ressort du liner lock, lui même en laiton.

Smash, automatique

Système automatique

L'ouverture se fait en appuyant sur le bouton en haut du manche.

Il existe un cran de sécurité évitant l'ouverture inopinée du couteau.

Lame acier inox, manche en Nylon traité bois de cerf.

Smith & Wesson, modéle zuni

Système liner lock

Lame acier inox noirci par un revêtement de teflon. Manche en aluminium également noirci, la plaquette gauche a reçu un insert d'une mosaîque de pierres semi précieuses réalisée par les indiens zuni.

SOG Arcitech A01

Système Arc-lock.

Lame san-mai à coeur en VG-10 et flancs en inox 420J2, finition polie mirroir.

Platines, mitres et intercalaire en titane. Clip en acier.

Plaquettes en jigged bone (os cerfé).

SOG Arcitech A01

Le même fermé.

On voit le bouton de déblocage du système arc-lock, dont l'axe de rotation est immédiatement au dessus.

Admirez enfin les reflets de la nacre d'abalone en insert dans le bouton d'ouverture.

SOG Arcitech A01

Vue détaillée sur la lame et la mitre avant.

On distingue sur le bord inférieur de la lame la partie débordante du coeur en VG-10 qui assure la coupe.

SOG, Twitch XL Black TiNi

Système pompe arriére avec sécurité, ouverture assistée SAT (SOG Assisted Technology)

Lame inox en AUS 8 traitée en noir au nitrure de titane. Manche en aluminium anodisé gris foncé.

SOG, Twitch XL Black TiNi

Le même fermé.

Couteau fermé, un ergot situé en bas de la lame émerge sur le dessus du manche. Une trés faible traction avec l'index suffit à ouvrir le couteau très rapidement, à la façon d'un automatique.

Immédiatement en arriére de la pompe, un petit curseur permet de bloquer le couteau, aussi bien en ouverture qu'en fermeture.

SOG Sculptura

Système Arc-lock, blocage fermé et ouvert

Le bouton, qui vient s'insérer dans une encoche dans le talon de la lame, est poussé par un ressort en forme d'arc, visible à travers la plaquette. Malgré la petite taille du couteau et l'absence de bouton sur la lame, ce mécanisme permet une ouverture d'une main très facile. Aprés avoir tiré sur le bouton pour libérer le cran, il suffit de donner un coup de poignet pour faire sortir la lame.

Lame acier inox AUS 8, platines inox, plaquettes en résine translucide en Zytel permettant de voir le mécanisme.

Petit canif fabriqué à Seki (Japon).

Spyderco Q CICCC

Système un clou plus ressort.

Lame acier inox 440 avec découpe laser, manche en FRN (Fiberglass Reinforced Nylon).

Petit canif en série limitée (400 exemplaires) destinée aux membres du CICCC.

Admirer le logo du CICCC dans la toile de l'araignée.

 

Spyderco Q, SICAC

Le logo SICAC a été lu comme SACAC par des collectionneurs américains qui ne se sont pas rendu compte que le I était représenté par notre Tour Eiffel, qui a été prise pour un A!

Spyderco Q, SICAC

Le même fermé.

Spyderco C62BL Navigator

Système pompe centrale.

Lame acier GIN-1, platines en aluminium anodisé gris bleu.

Couteau fabriqué à Seki en 2001-2002.

Spyderco C115CFP T-Mag

Système un clou plus aimant.

Design Ralph Turnbull.

Lame en acier CPMS30V, platines titane, plaquettes en fibre de carbone.

L'aimant au néodyme (terre rare) maintien le couteau aussi bien ouvert que fermé, sans blocage puissant.

Attention à ne pas laisser trainer des clefs dans la même poche que ce couteau!

Spyderco C115CFP T-Mag

Le même, fermé.

L'ouverture peut se faire avec un geste ample du poignet qui suffit à débloquer l'aimant.

Même chose pour la fermeture. Ce couteau ne présente pas de sécurité et ne peut être utilisé que pour une coupe franche.

Spyderco C80GBK, Dodo

Systéme Ball bearing lock

Designer Eric Glesser.

Le couteau s'ouvre en poussant la lame avec le pouce appuyé sur le "Spyderhole". Quand la lame est ouverte la bille est poussée dans l'encoche au talon de la lame par un ressort situé dans l'intercalaire du manche. La fermeture nécessite deux mains, l'une pour repousser la bille en arriére et l'autre pour manipuler la lame.

Lame en acier inox CPM S30 V (issu de la métalurgie des poudres), platines en résine G10.

Le nom de Dodo vient de l'oiseau disparu de Maurice dont la lame reprend la forme de la tête.

Spyderco a cru utile de préciser, sur la lame, que le couteau était fabriqué à "Golden, Colorado, USA, Earth"!. Il aurait effectivement pu s'agir d'un couteau extra-terrestre!

Spyderco C103G, P'Kal

Système Ball Bearing Lock

Ce couteau de forme très particuliére a été conçu en collaboration avec Shivworks.

Il s'agit d'un couteau de combat d'inspiration philippine qui se tient lame opposée au pouce, contrairement à l'usage normal;

Lame en acier inox CPM S30V, platines acier allégées par perçages, plaquettes en G10.

L'ergot sur le dessus de la lame correspond au système d'ouverture Wave conçu par Emerson.

La bille de blocage de la lame est masquée par des cabochons en plastique transparent rendant la manipulation plus facile que dans le cas du Dodo où la bille est directement visible mais en creux par rapport aux plaquettes.

Spyderco C103G, P'Kal

Le même fermé.

L'ergot sur le dos de la lame correspond au système d'ouverture Wave conçu par Emerson. Le couteau se porte clippé vers la haut de la poche droite d'un pantalon, ergot vers le haut. L'extraction du couteau provoque un accrochage de l'ergot sur le bord de la poche et l'ouverture du couteau qui est donc ouvert dès la sortie de poche. C'est très surprenant.

La notice déconseille cependant l'usage de ce couteau avec un costume de prix!

Cet ergot est amovible et dans tous les cas l'ouverture peut se faire d'une main grace au Spyderhole.

Spyderco C103G, P'Kal

Détail de la lame, le logo rond devant le trou est la marque de Shivworks (cobra dressé) et le ricasso porte la mention "Golden Colorado USA Earth" précisant le lieu de fabrication.

Spyderco C65CF Chinese Folder Glass Fiber handle

Système liner lock

Conception Bob Lum.

Lame VG 10, émouture plate, finition satinée, montée sur rondelles bronze phosphoré.

Platines acier, plaquettes en fibres de verre tissées au motifs Nishijin.

Spyderco C65CF Chinese Folder Glass Fiber handle

Apprécier l'aspect très épuré du couteau fermé et la superbe texture de la fibre de verre.

Ce couteau est fabriqué au Japon, à Seki.

Spyderco C65CF Chinese Folder Glass Fiber handle

Détail sur la fibre de verre des plaquettes.

On peut remarquer que le motif est obtenu en faisant sauter le fil de trame quatre ou cinq fils de chaine et en décalant le schéma sur la trame suivante.

Spyderco C172CFTIP, Domino

Système frame lock Reeve Integral Lock.

Design Eric Glesser.

Lame à émouture plate, en acier CTS XHP.

Platines en titane, platine avant plus mince, doublée par une plaquette en G10 laminé avec une fibre de carbone tissée au motif Cubic check.

La lame est montée sur rondelles avec roulement à billes.

Ouverture par spyderhole ou par flipper type Kit Carson.

Spyderco C172CFTIP, Domino

Autre face du couteau montrant la platine en titane finition stone wash.

Le clip peut être mis à quatre emplacements!

Cette face de la lame porte la signature d'Eric Glesser et l'indication du lieu de fabrication: Taichung, à Taiwan.

Spyderco C172CFTIP, Domino

Couteau fermé on apperçoit sur le dos le flipper.

Spyderco C172CFTIP, Domino

Couteau vu de dessus, il n'y pas d'entretoise, la solidité du manche est assurée par trois barrel spacers.

On voit sur la platine du bas le doublage en G10 - fibre de carbone.

Spyderco C172CFTIP, Domino

Couteau vu du dessous, montrant que la platine en titane est doublée d'une piéce en acier pour limiter l'usure du ressort sur la lame.

Spyderco C172CFTIP, Domino

L'acier CTS XHP est traité pour obtenir une dureté HRC 58 à 60.

Il s'agit d'un acier inoxydable issu de la métalurgie des poudres, élaboré par la société Carpenter.

Il comporte en particulier un fort taux de carbone (1.6 %) et de chrome (16 %), plus 0.8 % de molybdéne et 0.45 % de vanadium.

C'est l'équivalent en résistance à un D2.

Sa résistance à la corrosion est équivalente à un 440C.

Spyderco C135GP PPT

Système frame lock

Ce couteau conçu par le trio de couteliers français Fred Perrin, Philippe Perotti et Sacha Thiel est produit industriellement par Spyderco et fabriqué à Taïwan.

Lame en acier CPM S30V à émouture plate.

Platines en acier, plaquettes en G10 toxifié.

Le scoubidou permet une extraction facile de la poche.

Spyderco C135GP PPT

Le même fermé.

Spyderco C135GP PPT

Vue du dessus, intercalaire partiel en acier sur la partie arriére du manche.

Spyderco, C160P Foundry

Système Reeve Integral Lock

Ce couteau est entiérement fabriqué avec des aciers Carpenter, sidérurgiste dont le logo est gravé au laser sur le manche.

Lame en acier CTS XHP, issu de la métallurgie des poudres.

Manche en acier inox 465, intercalaire en Biodur, clip en 465.

Spyderco, C160P Foundry

Couteau fermé, montrant fierement le logo Carpenter et le spyderhole permettant l'ouverture avec le pouce.

Spyderco, C160P Foundry

Face arriére montrant la découpe du ressort et le clip.

Tonneau russe

Système à lame vissée.

Systéme beaucoup moins sophistiqué que celui du tonneau suédois.

La lame en acier inox se loge dans un tube d'aluminium qui reçoit un habillage de bois et rondelles de corne.

Fermé le couteau fait fonction de décapsulateur!

Vallotton & Diskin, Dual Action Automatic Knife

Systéme double: automatique et liner lock

Un automatique que rien ne permet, au premier abord, de distinguer d'un liner lock! La signature V&D sur la lame risque cependant d'attirer l'attention!

Un utilisateur non averti s'en servira exactement comme d'un liner lock classique, avec ouverture et fermeture d'une seule main.

Lame en acier AUS 10 satinée, platines acier, plaquettes en aluminium anodisé champagne. Une entretoise en résine noire entre les platines masque le système automatique.

Vallotton & Diskin, Dual Action Automatic Knife

Le même fermé, rien n'indique qu'il puisse s'agir d'un automatique.

Ce n'est qu'un utilisateur averti qui aura l'idée saugrenue de pousser, d'un coup de pouce vigoureux, la plaquette gauche vers le haut, et alors CLAC!!!

Aprés une ouverture automatique, le couteau doit être fermé à deux mains, l'effort pour rebander le ressort étant important.

Mauvais point, ce ressort est bandé en permanence et risque donc de faiblir à la longue.

Vallotton & Diskin, Dual Action Automatic Knife

Le même ouvert, vu par le bas.

Vision d'un liner lock classique!

Nota: il n'y a pas de sécurité contre une ouverture automatique, cependant l'effort relativement important demandé empéche a priori une ouverture accidentelle.

Victorinox, Officier suisse, Climber

Multilames à cran forcé.

Platines, lames et instruments en acier inox de nature non spécifiée.

Plaquettes en résine noire avec insert inox de la croix suisse

Victorinox, Officier suisse, Climber

Couteau fermé, on voit à l'extrémité droite le cure-dents placé dans l'épaisseur de la plaquette.

Victorinox, Officier suisse, Climber

Couteau partiellement déployé.

Victorinox, Officier suisse, Huntsman

Multilames à cran forcé.

Platines, lames et instruments en acier inox de nature non spécifiée.

Plaquettes en bubinga

Victorinox, Officier suisse, Huntsman

Couteau fermé.

La croix suisse est ici pyrogravée dans la platine en bois alors que sur le modèle classique cette croix est en inox, insérée dans la résine de la plaquette.

Victorinox, Officier suisse, Huntsman

Ce couteau fait partie d'une série limitée de 1000.

Le modèle présenté est le 061/1000.

Victorinox, Officier suisse, Huntsman

Couteau partiellement déployé.

La seule différence par rapport au Climber est la présence d'une lame de scie à bois.

Victorinox, Officier suisse, Huntsman et Climber

Le Huntsman et le Climber ont le même gabarit vu de face.

Victorinox, Officier suisse, Huntsman et Climber

De dos on note par contre la présence d'une platine intermédiaire de plus sur le Huntsman, en haut.

Elle correspond au logement de la lame de scie.

Volcan, Coronado

Système liner lock à ouverture assistée.

Volcan est la société de Matt Diskin qui a cessé sa colaboration avec Rainy Vallotton.

Lame à émouture très creuse en acier inox AUS 8, montée sur rondelles de téflon.

Platines en inox 420 J.

Plaquettes en Zytel fibres de verre.

Volcan, Coronado

Autre face, avec son clip.

Le système d'ouverture assistée PLR conduit à une ouverture aussi vigoureuse que celle d'un automatique.

Volcan, Coronado

Aspect du couteau fermé.

Retour vers Les couteaux